Finances & Assurances

Les documents nécessaires pour souscrire une assurance auto

Pour rouler en toute légalité, il est impératif de souscrire une assurance auto. Cette démarche requiert plusieurs documents que le souscripteur doit préparer en amont afin de faciliter la mise en place des dossiers réclamés par les compagnies d’assurance. À rappeler que le fait d’assurer tout véhicule terrestre à moteur est imposé par la législation selon l’article L211-1 du Code des assurances. À défaut, l’article L.324-2 du Code de la route stipule que l’automobiliste risque de commettre un délit pénal pouvant causer la suspension du permis de conduire ou bien la confiscation du véhicule non assuré.

Les dossiers à préparer pour souscrire un contrat d’assurance auto

La préparation des documents pour assurer son véhicule passe par plusieurs étapes. Après l’achat de la voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, le propriétaire doit tout de suite s’adresser à une compagnie d’assurance pour couvrir son bien. En effet, il est déconseillé de prendre la route avec une nouvelle voiture alors qu’elle n’est pas encore prise en charge par une assurance. Alors, pour souscrire cette dernière, l’automobiliste doit se munir certains papiers auprès de l’assureur. Parmi ces éléments, on peut citer entre autres :

  • Le permis de conduire
  • Le relevé d’information d’assurance du véhicule
  • Le certificat d’immatriculation de l’automobile (carte grise)

Le permis de conduire est un document que tout conducteur doit posséder avant de se mettre au volant d’une voiture. Quant au certificat d’immatriculation, celui-ci contient toutes les informations liées au véhicule à assurer. Appelé autrefois carte grise, ce document officiel doit être remis par le vendeur au moment de l’achat du véhicule. Sans quoi, il s’avère complètement impossible de souscrire un contrat d’assurance auto. En ce qui concerne le relevé d’information d’assurance, cet élément comprend tout l’historique du coefficient de bonus-malus.

Le certificat d’immatriculation : ses principaux atouts

La carte grise ou le certificat d’immatriculation doit être remis par le concessionnaire dès l’acquisition du véhicule. Ce document permet au conducteur de faire la demande de souscription d’assurance auto pour son automobile auprès d’une compagnie d’assurance. Sans ce papier, il sera impossible de procéder à la souscription d’une couverture auto. Il est à savoir que le numéro d’immatriculation du véhicule doit figurer sur le certificat d’assurance auto.

Plusieurs éléments de réponse doivent se figurer dans ce certificat d’immatriculation : la marque du véhicule, son modèle, sa version, sa puissance et sa première année de mise en circulation. Toutes ces informations sont pratiquement indispensables pour compléter le formulaire auprès de la compagnie d’assurance. Elles sont utilisées pour évaluer au préalable le « niveau de risque » de chaque conducteur.

Le relevé d’information d’assurance et le permis de conduire

Ces deux éléments constituent aussi des pièces essentielles pour réussir la souscription d’un contrat d’assurance auto (plus d’infos sur Auto’Perf). Le relevé d’information d’assurance est à fournir au moment de la demande d’une couverture automobile. Il est remis par l’ancien assureur et les jeunes conducteurs n’ont pas encore accès à ce type de formulaire parce qu’ils ne sont pas encore souscrits auparavant une assurance.

Grâce au relevé d’information d’assurance, la nouvelle compagnie peut ainsi déterminer le coefficient Bonus-malus de l’assuré. Pour le permis de conduire, chaque automobiliste doit être en sa possession pour pouvoir conduire un véhicule terrestre à moteur. Afin d’en savoir plus à propos de la démarche de souscription d’une assurance auto, il est conseillé de consulter d’autres informations complémentaires sur le site de la compagnie d’assurance.