Réduire le montant de ses impôts : 3 solutions simples

Il existe des solutions légales pour alléger votre fiscalité. Les conditions d’éligibilité à ces dispositifs de défiscalisation qui sont assez strictes ne doivent pas vous décourager. Vous devez prendre en compte l’importance des avantages fiscaux qu’ils peuvent procurer. Découvrez trois solutions simples et pratiques vous permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts.

Réduire le montant de ses impôts : 3 solutions simples

Le CITE

Même si cette solution requiert la réalisation de quelques travaux, elle reste tout de même plus simple et efficace. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique est un dispositif permettant aux contribuables de bénéficier d’un allègement fiscal en contrepartie des travaux d’isolation réalisés sur leur résidence principale. Les travaux ont pour objectif de rendre la maison moins énergivore. Le CITE s’adresse autant aux locataires et aux occupants à titre gratuit qu’aux propriétaires. L’allègement fiscal n’est effectif qu’après la déclaration d’achèvement des travaux. La réduction d’impôts est applicable à compter du 1er janvier de l’année qui suit la fin des travaux. Parmi les travaux éligibles, on cite l’installation de chaudière à haute performance énergétique et de fenêtres à double vitrage. Pour avoir plus d’informations sur la défiscalisation immobilière, n’hésitez pas à aller sur Fiscalement.fr. Ce site propose aussi un outil de simulation de défiscalisation gratuit et sans engagement.

L’aide à domicile

Que vous soyez une personne active ou à mobilité réduite, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous sollicitez les services d’un salarié à domicile. Ce crédit couvre jusqu’à 50 % des dépenses engagées pour l’aide à domicile. Cette dépense est limitée à 15 000 € par an. Ce plafond peut être majoré en fonction des circonstances, tel est le cas des personnes invalides ou celles qui ont la charge d’un individu invalide. Dans ces cas, il est limité à 20 000 € par an. Les prestations concernées par ce crédit d’impôt incluent le ménage, le bricolage et l’assistance de vie.

L’assistance entre parents et enfants

Les avantages de l’assistance entre parents et enfants ne se constatent pas uniquement sur le plan financier et affectif, ils se manifestent aussi sur le plan fiscal. Pour bénéficier d’une réduction d’impôts, vous pouvez déduire la pension de vos enfants majeurs de vos revenus taxables. Vous pouvez aussi leur faire un don d’argent, peu importe s’ils sont rattachés ou non à votre foyer fiscal. Exonéré de tout droit, ce don fera diminuer votre patrimoine taxable à l’ISF. Vous pouvez demander l’assistance d’un professionnel en la matière pour éviter les pièges et les mauvaises surprises. C’est essentiel pour déterminer la solution la mieux adaptée à votre situation financière et personnelle.

Quelques points essentiels à ne pas négliger

Dans le cadre du crédit d’impôt pour la transition énergétique, n’oubliez pas de faire appel à un professionnel pour faire diagnostiquer votre maison. Cela permet de connaître la meilleure technique d’isolation par rapport aux caractéristiques de votre demeure. Quant aux aides à domicile, les descendants qui financent les services à domicile de leurs parents et grands-parents peuvent aussi bénéficier d’un allègement fiscal. Pour cela, ils doivent avoir leur domiciliation fiscale en France. Les prestations peuvent être effectuées dans la résidence principale ou secondaire du bénéficiaire.

Écrit par Marie le dans Gestion du budget et finances

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : vgbqd3mw2h