Comment trouver une assurance décennale pas chère ?

La loi est très stricte à l’égard des professionnels notamment ceux exerçant dans le domaine du bâtiment et de la construction. Dans l’optique de protéger les consommateurs contre les malfaçons, elle oblige les artisans du BTP à souscrire à une assurance décennale. Cependant, comme ce dispositif représente un coût, certains y font l’impasse. Or, cela entraîne de sévères sanctions. Pour éviter les amendes ou pire, l’emprisonnement, voici les techniques pour trouver des assurances pas chères.

Comment trouver une assurance décennale pas chère ?

Prix d’une assurance décennale

Il est difficile de déterminer avec exactitude le prix d’une assurance décennale. Il existe une foultitude de facteurs qui influencent les tarifs appliqués pour chaque contrat. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’assureur demande à un futur assuré de remplir préalablement un formulaire détaillé, justement afin qu’il puisse dresser un devis compatible avec ses besoins et son budget. Le premier critère qui va déterminer le coût d’une assurance sera la taille de l’entreprise. En toute logique, plus celle-ci compte de salariés, plus son contrat sera cher.

La nature de l’activité entre également en ligne de compte. Les entreprises à risque seront désavantagées par des cotisations élevées. C’est le cas des sociétés oeuvrant dans la maçonnerie ou les gros œuvres.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires constitue un autre critère qui joue dans la tarification. Bien sûr, une entreprise faisant des millions d’euros de chiffre d’affaires annuel devra payer une assurance plus onéreuse.

L’assureur prendra aussi en considération le niveau d’expérience de l’artisan. Être nouveau dans le secteur ne sera pas en sa faveur étant donné le risque élevé de malfaçons sur les ouvrages dû à des lacunes de compétences.

L’un des derniers critères repose sur les garanties souscrites. En plus de l’assurance décennale en elle-même, il est effectivement possible d’ajouter des garanties optionnelles.

Pour se faire une idée, prenons l’exemple d’une entreprise de maçonnerie. Un autoentrepreneur se fera facturer mensuellement 170 euros. Si son entreprise fait un chiffre d’affaires de 400 000 euros, le prix grimpe à 420 euros par mois. Un entrepreneur général pour sa part devra payer 625 euros par mois s’il œuvre en tant qu’autoentrepreneur. Si sa société génère 400 000 euros de chiffre d’affaires, sa garantie décennale augmente à 1350 euros par mois.

Quelles astuces pour trouver des offres à prix bas ?

Deux techniques permettent de mettre la main sur une offre à tarif avantageux. La première étant de passer par les sites de comparaison en ligne comme sur ce site. Au lieu de devoir contacter une à une les compagnies d’assurances et de refaire les mêmes démarches, il suffit de remplir une seule fois un formulaire pour y indiquer ses attentes et surtout son budget. Le comparateur s’occupera ensuite de mettre en concurrence les offres du marché pour cibler celle qui convient au profil. Il n’y a pas que le prix qui est comparé. Les garanties offertes entrent également en ligne de compte, car elles déterminent la qualité du contrat.

La seconde méthode est de solliciter un courtier en assurances. En véritable expert, ce spécialiste maîtrise les garanties qui couvrent le mieux l’entreprise. À l’instar du comparateur, il effectuera une recherche pour trouver un contrat financièrement intéressant et proposant une excellente couverture. En prime, l’assuré profite de conseils personnalisés et d’un accompagnement tout au long de la démarche.

Écrit par Marie le dans Gestion du budget et finances

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 22mucq8pvx